Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Au début de la décennie 70, cette femme de lettres lance Les Editions des femmes, et au même moment les Librairies des femmes dans les 3 plus grandes villes françaises. Les boutiques de livres lancées par Antoinette Fouque (Visiter le site internet elle.fr sur Antoinette Fouque) restent ouvertes de 11 heures à minuit, ce sont des espaces d’échanges. C'est en coudoyant les milieux littéraires que, Antoinette Fouque a vu à quel point les femmes occupent une place mineure dans le domaine de l’édition.

Ecrivaine et théoricienne

Antoinette Fouque ne se reconnait pas dans l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. Elle a dirigé la parution de l'ouvrage "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte quarante siècles de création des femmes. Antoinette Fouque décrit la féminologie dans 3 ouvrages sortis entre la fin des années 80 et le début des années 2010.

Antoinette Fouque, une figure du droit des femmes

L’Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative d’Antoinette Fouque en 1989 lorsqu'elle revient des Etats-Unis. Des militantes font le choix de déclarer le MLF comme une association, à la fin de la décennie 70. Le droit des femmes fut la grande lutte de la vie d'Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque se bat pour la cause des femmes dans le monde entier

Cette militante de toujours s’éteint au début de l'année 2014. Elle avait auparavant reçu les plus hautes distinctions françaises. Selon Antoinette Fouque, l'épouse du soldat inconnu est plus inconnue que lui. Elle le clame lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. Elle s’engage par exemple avec Aung San Suu Kyi face à la dictature birmane. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes.

Membre la commission des droits de la femme au parlement européen, Antoinette Fouque occupe la fonction de vice-présidente. Antoinette Fouque lance l'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie au moment des 200 ans de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. L'AFD soutient la parité. Actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lutte pour empêcher la montée des extrémismes.

Le père d’Antoinette Fouque était un militant syndicaliste. La jeune femme étudie à l'université d'Aix-en-Provence avant de rejoindre Paris. Elle se marie alors qu’elle est toujours à l'université. En 1964, Antoinette Fouque donne naissance à sa fille, elle prend dès lors conscience des obstacles qu’une femme rencontre quand elle doit assumer ses statuts de maman et d’épouse tout en exerçant une profession.