De bonnes habitudes de transition vous permettent de mieux dormir

De bonnes habitudes de transition vous permettent de mieux dormir

Nos habitudes de transition nous permettent de passer d’une activité à une autre.

Rendez-vous sur https://www.pieddelit.fr pour retrouver les meilleurs choix de pied de lit.

Pensez à toutes les habitudes de transition que vous avez pendant la journée…..

Peut-être qu’avant d’aller travailler, vous écoutez de la musique ou buvez du café pendant que vous lisez les nouvelles. Quand vous rentrez chez vous, vous enlevez vos chaussures inconfortables et embrassez votre famille.

La même chose arrive la nuit. Si vous avez de bonnes habitudes de transition, elles vous permettront de mieux dormir et de profiter de tous les bienfaits du sommeil.

Chez les adultes, il est nécessaire de dormir entre 7 et 8 heures pour obtenir tous les bienfaits 1.

Il n’est pas nécessaire de dormir davantage, mais simplement pour couvrir cette période de repos. Et pour y parvenir, vous devez accorder plus d’attention à vos habitudes de transition nocturnes.

Le problème, c’est que vos habitudes de transition nocturnes

Qu’est-ce que tu fais d’habitude avant de t’endormir ?

Vos habitudes de transition nocturnes peuvent être vos meilleurs alliés ou vos pires ennemis pour obtenir une meilleure nuit de sommeil.

Vous êtes probablement sur l’ordinateur en train de revoir les derniers détails de votre travail, peut-être êtes-vous sur votre mobile en train de discuter avec vos amis ou de regarder des vidéos amusantes sur youtube. Certaines personnes sont habituées à regarder le journal de minuit ou le feuilleton romantique de 21 heures.

Et c’est là que les choses se compliquent….

Parce que même si tu veux dormir, c’est impossible d’aller au lit plus tôt. Pendant la nuit, vous trouvez votre seul temps pour faire ces activités que vous aimez.

Récemment, un lecteur de blog m’a écrit ceci :

“Je veux dormir suffisamment. Je me réveille fatigué comme si je n’avais pas dormi du tout et pendant la journée je suis de mauvaise humeur. Cela affecte mes décisions au travail et ma relation avec ma femme. Je n’ai pas l’énergie de jouer avec mes enfants comme je le devrais. J’ai l’impression que c’est pour ça que j’ai tendance à manger beaucoup de sucre et de café. Et je sais que je dois dormir plus.

Le problème, c’est que quand je rentre chez moi, j’ai encore plus de choses à faire. Quand c’est enfin fini, c’est trop tard.

Même si je sais que je dois dormir à ce moment-là, je refuse d’aller me coucher. Parce qu’alors, je n’aurais plus de temps pour moi. Tout mon temps serait consacré au travail et aux activités domestiques. Je m’oublierais moi-même”.